Jean-Pierre Bours

Né en 1945 à Liège, Jean-Pierre Bours avait été révélé en 1977 par un recueil de nouvelles fantastiques, Celui qui pourrissait, qui lui valut le prix Jean Ray.
Dix-sept ans plus tard, il publie Juges et assassins aux éditions Fleuve noir.
Aujourd’hui avocat retraité, il se lance dans une épopée romanesque sur sa période de prédilection, l’Allemagne du XVIe siècle et le mythe de Faust.

Paru(s) chez HC Éditions