111 MONUMENTS HISTORIQUES DE GUADELOUPE, SAINT-BARTHÉLEMY ET SAINT-MARTIN

Préface : Jacques Billant, préfet de la Guadeloupe

Dès 1913, la France se dote d’une législation novatrice pour protéger et conserver son patrimoine bâti ; en Guadeloupe, elle est relayée dès 1917 par le gouverneur Émile Merwart qui organise la « protection des sites et monuments de Guadeloupe ».

Ces premiers classements portent sur les roches gravées, les forts, les bibliothèques de Basse-Terre et de Pointe-à-Pitre, ainsi que le musée Schœlcher. Toutefois cette amorce d’une politique publique patrimoniale en Guadeloupe ne se développe vraiment qu’avec la mise en place, dans les années 1970 en Guadeloupe, d’un cadre législatif et d’une administration des monuments historiques. Dès lors, le corpus des bâtiments protégés au titre des monuments historiques n’a cessé de croître et de se diversifier, appuyé par le développement des études relatives au patrimoine bâti et au patrimoine agro-industriel, ainsi que par la mise en place de l’archéologie préventive. Ces monuments remarquables – roches gravées amérindiennes, anciennes habitations et sites de production, édifices religieux et militaires, bâtiments civils – sont autant de témoignages de l’histoire de l’archipel, autant de repères à comprendre et à transmettre.

Fruit d’un considérable travail de documentation, cet ouvrage présente 111 monuments de Guadeloupe et des Îles du Nord à travers les textes de spécialistes et une iconographie riche et variée. Édité à l’initiative de la Direction des affaires culturelles de la Guadeloupe, il rend hommage à tous ceux qui contribuent à sauvegarder, à embellir et à faire connaître ces lieux. Il est aussi un véritable guide pour tous ceux qui veulent visiter ou revisiter ce territoire différemment et apprécier la diversité, la richesse mais aussi la fragilité d’un patrimoine de proximité dont la transmission est un enjeu partagé.

13,5 x 24 cm - 176 pages - 16 euros
Paru le 01/12/2016 - ISBN 9782357202979