Actes du 4e congrès des écrivains de la Caraïbe

Voyages, migrations, diasporas dans les littératures caribéennes

Le quatrième congrès de l’Association des écrivains de la Caraïbe s’est tenu, en
Guadeloupe, du 15 au 18 avril 2015, pour débattre des enjeux polythématiques d’une
brûlante actualité, ainsi énoncés : « Voyages, migrations, diasporas, dans les littératures
caribéennes ».
Cette quatrième édition est placée dans le prolongement des travaux d’analyse et de
réflexion effectués lors des congrès précédents :
– premier congrès, année 2008, « La littérature caribéenne, état des lieux, problématiques
et perspectives » ;
– deuxième congrès, année 2011, « Interrelations des champs littéraires caribéens » ;
– troisième congrès, année 2013, « Une épopée collective, les combats de la liberté ».
Insulaires, archipéliques ou continentaux, les territoires des Caraïbes et des Amériques
portent les empreintes des voyages, migrations et diasporas qui ont gravé des parcours
existentiels, engendré les identités historico-anthropologiques ou socio-culturelles qui
caractérisent nos communautés. Les flux migratoires sont, dans les champs littéraires
caribéens, les socles des récits qui déterminent les destins individuels et les destins
collectifs. Dans le système caribéen du récit, description, narration et discours sont
rapportés aux catégories thématiques suivantes :
– historiographie d’une domination coloniale ;
– diasporas et cultures populaires ;
– un discours transcaribéen de l’identité : plurilinguisme et multiculturalisme.
Les problématiques examinées circonscrivent les faits historiques qui ont prescrit, dans
le cadre esclavagiste, les processus de formation des sociétés coloniales de nos archipels
et continents. Les paradigmes examinés ne sont pas renvoyés aux temps passés.
Ils concernent notre présent immédiat.

17 x 24 cm - 192 pages
Paru le 06/04/2017 - ISBN 9782357203488