Angers

à travers la carte postale ancienne

Iconographie : Lionel Houis et Olivier Bouze

Plus de 400 cartes postales anciennes nous font découvrir Angers à la Belle Époque, lorsque la cité du Bon Roi René entre dans une ère nouvelle et se façonne un visage plus moderne.
Jacques Sigot dépeint une époque où les petites ruelles insalubres laissent place aux grandes et fières artères et où les places s’aèrent pour laisser passer les tout nouveaux tramways. Les ponts et les boulevards extérieurs sont en effervescence constante et effacent progressivement les limites de la ville médiévale. La Doutre est encore un quartier insalubre, la Maine est en grande activité et les faubourgs vivent au rythme de leurs manufactures. À Trélazé, les ardoisières résonnent des gestes ancestraux que répètent consciencieusement les ouvriers. Le travail est rude aussi chez Bessonneau ou chez Cointreau, mais les dimanches sur le bord de la Maine ou les parties de boule de fort contribuent à la si célèbre douceur angevine.

23 x 28,5 cm / 120 pages / 400 cartes postales anciennes
Paru le 21/05/2015 - ISBN 9782357202269

L'auteur

  • Jacques Sigot

    Jacques Sigot est un personnage incontournable dans sa région. Installé dans la jolie petite ville de Montreuil-Bellay (Maine-et-Loire, ancienne province de l’Anjou), il est l’auteur d’un grand nombre d’ouvrages historiques régionaux. Spécialisé sur le XXe siècle et la Seconde Guerre mondiale, il fut le premier à révéler les camps de concentration dans lesquels la France a interné ses Tsiganes pendant le conflit ; il est également l’auteur de “La Résistance sacrifiée, 1943 un réseau Buckmaster en Anjou”, “La France des Transbordeurs”, “La Boule de Fort”, “La Dive et son canal”, “Le Thouet”…

    > Voir la fiche auteur complète