BREST À TRAVERS LA CARTE POSTALE ANCIENNE

« Le passé ne s’efface pas d’un trait d’urbaniste. Détruite, rasée et reconstruite, Brest, bout de fin de terre européenne, port d’extrémité, continue son périple. Les secrets se déchirent ‘‘à l’heure où le vent de la mer tourmente les hommes, les femmes et les filles’’ écrit Pierre Mac Orlan. Alors, on se laisse glisser dans la ville et sur les pas du voyageur de la Belle Époque, les quais dévoilent leurs parfums, le flot monte, l’histoire renaît au présent et, des docks aux sirènes, tout bascule vers le large. »

Près de 400 cartes postales anciennes, témoignent de la vie à Brest au début du XXème siècle, de la place Médisance au kiosque de la place du Champ-de-Bataille, de Morgat à Plougastel. L’arsenal, les casernes, le pont National tournant et le pont Transbordeur témoignent des progrès de l’activité portuaire et surtout militaire, tandis que la ville s’urbanise, absorbant les faubourgs de Saint-Michel, Lambezellec, Saint-Marc et Moulin-Blanc.

C’est encore le temps des pardons à la chapelle Sainte-Anne du Portzic, mais déjà la ville s’industrialise et les premiers touristes arrivent avec le tout nouveau chemin de fer.

23 x 28,5 cm ; broché ; 112 pages
Paru le 26/10/2017 - ISBN 9782357203297

L'auteur

  • Mathilde Jounot

    Journaliste, bretonne et passionnée par sa région, Mathilde Jounot travaille notamment pour “Bretagne Magazine” et “Ushuaia Magazine”. Elle est également l’auteur de nombreux ouvrages sur la région, parmi lesquels “Priez pour ceux qui restent à terre”, “Le Monde de Saint-Malo et des Malouins”, “Étoffes de mer”.

    > Voir la fiche auteur complète