Dijon à travers la carte postale ancienne

Iconographie : Collection privée

« Dijon ne s’ est pas développée au bord d’un grand fleuve ou de la mer ; elle a été épargnée par les catastrophes naturelles et les grosses destructions des guerres ; elle a eu une croissance concentrique autour de son noyau ancien. D’ où son harmonie et sa richesse architecturale. »

Près de 400 cartes postales du début du xxe siècle témoignent de la richesse du passé de Dijon. Thérèse Dubuisson nous conte Dijon en 1900, du centre-ville médiéval et animé aux faubourgs, peu à peu englobés par la croissance urbaine du xixe siècle. Une immersion dans le quotidien et les fêtes de la Belle Époque, lorsque Dijon, fière de sa trilogie gastronomique – moutarde, cassis et pain d’ épices – et de son passé militaire, s’ ouvre à la modernité avec l’ arrivée du chemin de fer.

23 x 28,5 cm - 112 pages
Paru le 18/05/2017 - ISBN 9782357203235

L'auteur

  • Thérèse Dubuisson

    Thérèse, enseignante d’arts plastiques en École normale et son mari Daniel Dubuisson, agrégé de mathématiques, se passionnent pour l’histoire de leur ville et de leur région. Aujourd’hui retraités, ils écrivent à quatre mains une chronique hebdomadaire dans le journal local à partir des recherches historiques de Daniel et des dessins de Thérèse. Ils animent des visites et des conférences et ont écrit ensemble plusieurs ouvrages sur l’histoire urbaine de Dijon et notamment les trois tomes de Dijon au fil des portes. Ils se sont intéressés plus particulièrement à l’histoire de leur quartier en publiant deux ouvrages : Les allées du Parc à Dijon et De la porte Saint-Pierre à la place Wilson.

    > Voir la fiche auteur complète