La Drôme d’antan

à travers la carte postale ancienne

Iconographie : Jean-Pierre Jesson et collections privées

“La Drôme avec ses horizons aux contrastes saisissants est un département secret où règnent la douceur, le calme et la tranquillité ; mais elle est aussi une terre rebelle aux paysages tourmentés et insoumis, nés de l’érosion et de la colère des rivières. […] Un département où planent encore les esprits de la marquise de Sévigné, de Diane de Poitiers ou de l’infatigable Ferdinand Cheval…”

Au fil de 300 cartes postales anciennes, et sous la plume érudite de Pierre Herz, La Drôme d’antan invite à redécouvrir le quotidien des Drômois à la Belle Époque.

Au début du XXe siècle, la Drôme est encore un département essentiellement rural, vivant au rythme de la vigne sur les coteaux de Tain, de la cueillette des fruits dans les collines du nord, de la lavande dans le sud presque provençal. La modernité commence à apparaître, l’industrie de la chaussure prend son essor à Romans. Et, tandis que les premières automobiles arpentent la route vertigineuse des Grands Goulets, les élégantes en robe à crinoline vont prendre les eaux à Montbrun, goûter le nougat de Montélimar déjà célèbre ou visiter le château de Grignan tout juste restauré.

25 x 32,5 cm / Relié sous jaquette / 144 pages / Près de 300 cartes postales anciennes
Paru le 23/10/2014 - ISBN 9782357201934