Le Tour de France d’antan

Les pionniers de la Grande Boucle

Iconographie : Collections privées
Cet ouvrage est momentanément indisponible

À l’époque où il réunissait amateurs et premiers champions sous les yeux d’une foule toujours plus enthousiaste, le Tour de France a été immortalisé par les premiers photographes de l’histoire qui ont su en rendre le côté sportif et humain. Depuis 1903 – hors années de guerre -, l’exploit se renouvelle chaque année pour la plus grande gloire de la reine de la route. À l’occasion du centième Tour de France, voici rassemblées une centaine d’images, cartes postales anciennes et photographies qui témoignent des débuts de cette aventure mythique, quand les champions, bardés de chambres à air, se ravitaillaient au vin rouge, que les voitures suiveuses démarraient à la manivelle et que les contrôles avaient lieu aux terrasses des cafés. Au fil des commentaires de Jacques Chancel se dessine une vision insolite, étonnante et émouvante du si célèbre Tour de France.

25 x 32,5 cm / / 160 pages / Plus de 100 images, cartes postales anciennes et photographies
Paru le 16/05/2013 - ISBN 9782357201521

L'auteur

  • Jacques Chancel

    Journaliste et écrivain français, Jacques Chancel fut, en 1946, le plus jeune correspondant de guerre en Indochine, puis partit dans le Sud-Est asiatique (1950-1958) pour le compte de Paris Match. De retour en France, il dirigea successivement Paris-Jour puis L’Heure de Paris avant d’animer « Radioscopie » sur France Inter. En 1974, il participa à la création d’Antenne 2 sur laquelle il présente durant de longues années « Le Grand Échiquier », une émission mythique au cours de laquelle il « ne montre pas aux gens ce qu’ils aiment déjà, mais ce qu’ils sont susceptibles de pouvoir aimer ». Mais Jacques Chancel, c’est surtout le Tour de France. Passionné par cette épreuve cycliste qu’il découvrit à l’âge de 4 ans, alors que les coureurs passaient devant sa maison des Pyrénées, il a lui-même gravi le Tourmalet, l’Aspin et l’Aubisque. Une épreuve dont il devint par la suite un acteur majeur, d’abord en tant que directeur de chaîne. Il est celui qui fit entrer le Tour dans les lucarnes d’Antenne 2, la chaîne qui érigea le « Tour » au rang d’événement sportif annuel le plus regardé au monde. C’est également lui qui, avec son complice Jean-Paul Ollivier, profita de cette visibilité pour montrer au plus grand nombre les moulins, les fermes fortifiées, les églises, les monastères, les châteaux, la beauté de la France et des régions. En tant que journaliste, aux côtés d’Antoine Blondin d’abord, puis de Robert Chapatte, il présenta pendant seize ans l’émission « À chacun son tour ».  Au fil de ses 35 Grandes Boucles, il s’est imposé comme le confident des Bobet, Geminiani, Merckx, Hinault, Indurain, Anquetil et autres Poulidor. Des noms prestigieux qui malgré leurs exploits n’ont pas réussi à lui faire oublier les héros de sa jeunesse qu’étaient les Magne, Lapébie, Vietto ou Bartali, cyclistes d’un autre temps qui ouvrirent la voie et firent du Tour de France ce qu’il est aujourd’hui : une légende.

    > Voir la fiche auteur complète