LIMOGES À TRAVERS LA CARTE POSTALE ANCIENNE

« D’aussi loin qu’elle s’en souvienne, Limoges s’est toujours vue dichotome, partagée entre l’ardent et le paisible, le feu et l’eau, la ferveur religieuse et l’athéisme, la fébrilité et la force tranquille. […] Limoges a profité de la Belle Époque pour se refaire une beauté. La ville s’est métamorphosée grâce à quelques constructions spacieuses et claires dont la gare des Bénédictins, prouesse technique et modèle esthétique, constitue le fleuron. Comme pour mieux inviter les voyageurs à chabat’z d’entrar, “finissez d’entrer”, formule d’accueil en patois limousin, dans une cité résolument moderne. »

Près de 300 cartes postales du début du xxe siècle nous invitent à visiter Limoges au temps de la Belle Époque. Patrick Babielle nous conte Limoges en 1900 ; le quartier médiéval de la Cité, celui de la Motte ou bien de la gare, sans oublier ceux qui sont en train de naître à l’extérieur de la ville. Une immersion dans le quotidien et les fêtes d’autrefois, lorsque Limoges, fière de ses industries prospères – notamment celles de la porcelaine – s’ouvre à la modernité avec l’arrivée du chemin de fer.

23 x 28,5 cm - broché - 112 pages
Paru le 18/10/2018 - ISBN 9782357204256

L'auteur

  • Patrick Babielle

    Patrick Babielle est né à Paris en 1947. Avant d’être détaché en Limousin, il a sillonné la France et a occupé plusieurs postes de journaliste à l’AFP (Nice, Dijon, Lyon). Il est président du Club de la presse du Limousin depuis quatre ans et, en tant que jeune retraité, il demeure très investi dans la conservation du patrimoine de sa ville d’adoption.

    > Voir la fiche auteur complète