MONTPELLIER

à travers la carte postale ancienne

Iconographie : Iconographie Archives départementales de l’Hérault

«Au XIXe siècle, la viticulture favorise la constitution de fortunes dont Montpellier bénéficie amplement. En l’espace de quelques décennies, la cité voit naître le palais de justice, les églises Saint-Roch et Sainte-Anne, la gare, le nouveau théâtre, un vaste hôpital, de nombreux quartiers, plusieurs artères et des halles inspirées par les travaux des urbanistes parisiens… La ville, qui compte environ 50 000 habitants vers 1860, grandit et s’embellit.»

Près de 400 cartes postales anciennes illustrent la vie montpelliéraine en 1900. Sarah Finger dépeint une cité dynamique tournée vers l’avenir mais où l’on croise encore le marchand de lait et une multitude de petits commerçants ambulants. Tandis que la révolte des vignerons gronde en 1907, la folie des bains de mer à Palavas, le canotage sur le Lez et le jeu de mail ensoleillent le quotidien des Montpelliérains de la Belle Époque.

23 x 28,5 cm - 112 pages
Paru le 22/10/2015 - ISBN 9782357202412

L'auteur

  • Sarah Finger

    Journaliste indépendante, Sarah Finger collabore à de nombreux journaux nationaux : elle vit à Montpellier depuis de nombreuses années. Passionnée par sa ville et sa région, elle fait partager à travers cet ouvrage sa connaissance du patrimoine, de la culture et de l’histoire locale.

    > Voir la fiche auteur complète