Montréal d’antan

à travers la carte postale ancienne

Préface : Gilles Proulx
Iconographie : Pierre Monette

“Le Montréal du premier quart du XXe siècle est parfois appelé le Paris de l’Amérique. On y mange assez bien, les distractions ne manquent pas, tant en hiver qu’en été, et les conditions de vie s’améliorent à la faveur de la croissance économique.”

Au fil de plus de 200 clichés et sous la plume experte de Jacques Saint-Pierre, Montréal d’antan invite à se plonger dans le quotidien des Montréalais à la Belle Époque.

Le début du XXe siècle marque une nouvelle ère. Alors que le port se modernise, que les premiers gratte-ciels sortent de terre rue Saint-Jacques, Montréal grignote petit à petit la zone industrielle du canal de Lachine et les villages alentour. En quête d’espace et d’air pur, les classes aisées se déplacent vers les nouveaux quartiers qui poussent autour du mont Royal. La vieille ville ne perd pas pour autant de son charme pittoresque, notamment au marché Bonsecours. Les années 1900 sont aussi synonymes de loisirs. Raquettes, patins, traîneaux et festivités au palais de glace en hiver… alors que l’été fait place au golf, aux régates et aux parcs d’attractions. Une véritable Belle Époque !

25 x 32,5 cm / Relié sous jaquette / 112 pages / Plus de 200 clichés
Paru le 23/10/2014 - ISBN 9782357201965

L'auteur

  • Jacques Saint-Pierre

    Jacques Saint-Pierre, historien chevronné qui, après avoir collaboré à plusieurs projets de recherche universitaire, notamment sur les régions du Québec, se considère avant tout comme un vulgarisateur de la vie d’autrefois. Passionné par les paysages anciens, il s’intéresse en particulier à la géohistoire et à l’histoire environnementale.

    > Voir la fiche auteur complète