Nice à travers la carte postale ancienne

Iconographie : Olivier Bouze, archives municipales et bibliothèque de Cessole

« Les tout premiers touristes, dès le xviiie siècle et surtout à partir de la Belle Époque, succombèrent aux charmes du ‘‘printemps perpétuel’’ de l’hiver niçois. Ils firent de la ville un lieu de villégiature à la mode, notamment lorsque les riches hivernants purent emprunter le chemin de fer pour rejoindre Nice devenue française. […] Nice est une ville façonnée par l’étranger et les Niçois peuvent en être fiers : fiers de cette attirance qu’elle suscite, de cette richesse qu’elle attire, de ces splendeurs qui s’y déploient. »

Plus de 300 cartes postales anciennes invitent à une promenade nostalgique au coeur de la ville en 1900, mais aussi dans les collines et les vallons qui l’entourent. Le Vieux Nice et son château, la promenade des Anglais, son casino, ses beaux hôtels, le port, le centre-ville et la place Masséna… Une véritable immersion dans la baie des Anges, lieu touristique par excellence, où se presse le gotha de l’Europe comme les plus grands artistes, Stefan Zweig, Francis Scott Fitzgerald, Guillaume Apollinaire, Henri Matisse, venus se distraire, s’amuser ou chercher l’inspiration. Une Belle Époque où les riches étrangers et le petit peuple niçois se croisent sur les marchés aux fleurs, au champ de course ou sur la plage, adoptant avec délectation la même douceur de vivre.

23 x 28,5 cm - 112 pages
Paru le 18/05/2017 - ISBN 9782357203242

L'auteur

  • Louis-Gilles Pairault

    Louis-Gilles Pairault est un jeune auteur ; il a publié “Le Voyage de malte”, un premier roman, aux éditions L’Étoile du Sud en 2004 et a collaboré à “Cent d’ O.G.C. Nice, mémoire d’un club”, paru aux éditions Rom en 2004. Chartiste de formation, il est actuellement conservateur des archives municipales de Nice ; c’est à ce titre qu’il signe “Nice d’antan”, faisant ainsi partager son amour et sa connaissance de l’histoire et du patrimoine local.

    > Voir la fiche auteur complète