bruxelles antan

Bruxelles d’antan

Nouvelle édition
Regroupant près de 400 cartes postales du début du siècle, issues de la collection de Pierre Olivier, "Bruxelles d’antan" emmène le lecteur dans une balade nostalgique au cœur de la cité il y a plus d’un siècle.

En songeant à Bruxelles, la Grand’Place et, non loin, son incorrigible Manneken-Pies font immédiatement écho. Souhaitant asseoir son patrimoine tout en étant ouverte sur le monde, la ville a longtemps oscillé entre l’ancien et le moderne. Sa physionomie a fortement évolué au cours du siècle dernier, notamment suite aux bombardements de la Seconde Guerre mondiale… Mais qui se souvient d’elle il y a un peu plus d’un siècle ? Bruxelles d’Antan, à travers la carte postale ancienne, capte l’art de vivre des Bruxellois en 1900 et témoigne de ce qui façonne la ville aujourd’hui…

Le centre de Bruxelles regorge d’édifices luxueux chargés d’une histoire sans pareil. Les commerces abondent. On se bouscule sur la Grand’Place autour du marché. La Senne est depuis peu voûtée. Sur les hauteurs de la cité, les calèches déposent les promeneuses devant la place du Trône et les alentours du parc Royal rassemblent les boutiques de luxe de la capitale. Le début du XXe siècle voit la population croître considérablement et le réseau de chemin de fer s’étendre. L’activité du port maritime est considérable et le canal est en cours de modernisation. Tandis que les arrivages de moules abondent sur les quais, une foule bigarrée se presse au théâtre flamand sur le quai au Foin. Hors les murs, les ginguettes du parc de Laeken, la promenade le long de l’allée Verte et le marchand de glace devant l’entrée du bois de la Cambre attirent la foule. Le quartier Léopold et le parc du Cinquantenaire sont en plein essor… Les communes de Bruxelles sont encore essentiellement rurales et certaines tout juste en cours d’urbanisation. Bruxelles à la Belle Époque c’est aussi une foule de petits métiers qui sillonnent la cité comme les marchandes de moules, le marchand de croustillons ou de harengs, mais aussi les procès-verbaux que l’on attribue à une marchande de pommes ou l’arroseur au bois de la Cambre…

Iconographie : Pierre Olivier
Format : 25 x 32,5 cm
Façonnage : Relié
Pagination : 112 pages
Date de parution : 26/09/2024
ISBN : 9782357208254
Prix 29,90 €

L'auteur

Éric Bournons

Éric Bournons est né en Belgique, à Uccle, et y a grandi. Aujourd’hui résidant dans les environs de Lille, il reste très attaché à la cité bruxelloise et a à cœur de valoriser son patrimoine et son étonnante histoire. Diplômé en communication, il a collaboré pour de nombreux quotidiens régionaux en France, notamment La Gazette du Nord/Pas-de-Calais.

Déjà auteur de guides touristiques, il se lance aujourd’hui avec passion dans la narration de Bruxelles d’antan.

Voir sa fiche...