DANS LE MIROIR DU CARAVAGE

Traduction : Traduit de l’italien par Chantal Moiroud
Iconographie : 20 reproductions en couleurs des œuvres du Caravage

Rome, 1605. Dans la Ville Éternelle secouée par la Contre-Réforme, où se côtoient la débauche et la violence, Michelangelo Merisi, dit Le Caravage, est déjà reconnu comme l’un des plus grands peintres de son temps.

Sombre et tourmenté, il scandalise par ses peintures réalistes, choisissant souvent des prostituées pour incarner ses Madone. Lorsque l’une d’elles, Anna, est retrouvée morte, sans doute empoisonnée, il décide de mener l’enquête pour la venger. Commence alors une course à la vérité qui le mènera jusqu’à l’exil. Confronté aux jalousies de ses rivaux, de ses commanditaires et de ses modèles, saura-t-il rester fidèle à son talent de peintre de l’ombre et de la lumière ?

Mêlant rigueur historique et maestria romanesque, Francesco Fioretti raconte le destin de l’un des artistes les plus fascinants de l’histoire, dont les œuvres et le talent continuent de passionner aujourd’hui à travers le monde.

14.5 x 22 cm - broché - 304 pages
Paru le 06/10/2016 - ISBN 9782357202627

Existe en version ebook. Adressez-vous au site de vente en ligne de votre libraire

L'auteur

  • Francesco Fioretti

    Originaire de Sicile, Francesco Fioretti a étudié les lettres à Florence et obtenu un doctorat de recherche en Allemagne. Enseignant, spécialiste de Dante et écrivain, son premier roman, Le Livre secret de Dante (Éditions Hervé Chopin, 2015) et Dans le miroir du Caravage (Éditions Hervé Chopin, 2016) ont rencontré un beau succès en Italie et en France. Le Livre perdu de Léonard de Vinci, publié à l’occasion du 500e anniversaire de la mort du génie, est en cours de traduction dans plusieurs pays.

    > Voir la fiche auteur complète

La critique

  • “ Mêlant rigueur historique et souffle romanesque, Francesco Fioretti raconte le destin de l'un des artistes les plus fascinants de l'histoire, dont les œuvres et le talent continuent de passionner. ”

  • “ Ce livre est d’une grande rigueur historique et habileté romanesque comme si le Caravage était toujours derrière son chevalet. ”